Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 06:49

Je me réveille de bonne heure, dès cinq heures du matin, après une nuit trop courte...

 

Je me sens fatiguée avant même de mettre les pieds à terre, découragée, incapable de répondre aux désirs de vie qui m'habitent...tout me paraît trop lourd, trop difficile...

Je réalise que je viens de faire un rêve où justement il m'est reproché, ou tout au moins, moi je me reproche de ne pas avoir fait ce que l'on attendait de moi...J'aurais dû ouvrir un compte pour recueillir l'argent que les personnes qui participaient au voyage devaient verser...Et je suis là, ahurie, n'ayant rien fait, ne sachant comment m'y prendre, et je m'en veux de mon incompétence...C'est sans doute ce rêve qui  me met dans cet état et qui me fait ressentir une telle fatigue de vivre....Il faut que j'en sorte..

Et le soleil qui nous oublie à nouveau et nous offre un ciel uniformément grisâtre !

 

Et vogue la galère...Il faut marcher.,comme dit le poète....Allons!.  Et le soleil reviendra...Et la vie redeviendra aimable

 

 

P4040058

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou - dans tranches de vie
commenter cet article

commentaires

enriqueta 19/05/2013 10:41


Certains rêves sont tellement marquants qu'ils nous habitent plusieurs heures, plusieurs jours ou davantage. Ce sont souvent ceux qui nous font progresser.

ABC 16/05/2013 22:40


Ma recette dans ces cas-là : des fleurs et Vivaldi.... Mettre le soleil à l'intérieur s'il se refuse dehors cela aide à garder sourire et moral !!!

Quichottine 16/05/2013 22:14


C'est vrai qu'il y a des moments comme ça.


Mais ta réaction est bonne... Bravo, Gazou.


Tu as seulement été prise au dépourvu.


Passe une douce soirée. Merci pour ce joli bouquet de fleurs.

catherine2 16/05/2013 16:51


quelque fois, on se laisse entrainer dans une direction pas très aimable, mais


oui,  toujours la vie redevient aimable, comment ne pas se laisser bercer par les flots ?

Françoise 16/05/2013 07:55


Le ciel gris a souvent un effet néfaste sur le moral mais crois-tu que le ciel bleu ne nous nargue pas quand tout va mal et que le soleil continue à briller ?


Je pense à tous ceux qui, sous les tropiques, avec des diplômes ou sans, cherchent en vain un emploi pour garder un peu de dignité et d'espoir. La misère est-elle moins triste au soleil ? Je ne
peux me prononcer mais j'ai vu aussi le désespoir dans certains yeux créoles.


Gazou, permets-moi de te corriger : ce n'est pas un rêve mais un cauchemar (rêve pénible ou effrayant qui réveille le dormeur en le laissant dans un malaise ou dans
l'angoisse) que tu as fait, un mauvais rêve. Rêve en lien avec la réalité, prémonitoire ?Ou coup de tristesse ? Fatigue ?


Comme tu arrives à voir tant de belles choses, ça repart vite, non ?


Allez, je t'envoie plein d'ondes positives et te souhaire une excellente journée quel que soit le temps.