Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 17:47

 

 

 

 

Moi, je veux bien jouer avec les masques


Je veux bien les dessiner,  les peindre ou les colorier

 

je veux bien les découper, moi,

 

mais les mettre sur ma figure

 

pour qu'ils me défigurent

 

Non, moi, je ne le veux pas.

        

Moi, je veux être moi

 

seulement moi,

 

entièrement moi.

 

 

Mais ce n'est pas si facile.

 

 

Il est des masques qui ont belle allure

 

et qui vont si bien sur ma figure

 

que je les prends pour mon vrai moi

 

Et c'est à regret que je les envoie

 

tournoyer dans la froidure.

 

 

                                                                            Un masque ne peut être qu'une rature.

 

                                                                             Au mieux, il masquera mes blessures.

 

                                                                             Alors, sur mon visage, je n'en veux pas.

 

                                                                             Mais, moi, je veux bien jouer avec les masques.

 

                                                                                             Seulement jouer

Moi, je veux bien.

Repost 0
Published by gazou - dans identité
commenter cet article
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 11:29

janvier2008Morestel-peintures-de-G-rard-Z-034.jpg

 

 

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=tRDO78saAIU

 

il y a longtemps que je connais cette chanson de Nicole Rieu et que je m'en enchante et que je me promets  de l'apprendre et voilà que je découvre cette vidéo

Repost 0
Published by gazou - dans identité
commenter cet article
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 19:24

2012septembre-044.jpg

 

 

Cette table et cette horloge ont longtemps vécu dans une maison encombrée de meubles sombres et anciens

et je ne leur trouvais aucun attrait.

Mais  installés dans un autre logis clair et peu meublé,  les voilà métamorphosés.

 

 

2012septembre-045.jpg

 

Le milieu dans lequel nous vivons provoque-t-il la même transformation sur nous, êtres humains?

Avons nous besoin d'un certain entourage pour dévoiler notre beauté?

Repost 0
Published by gazou - dans identité
commenter cet article
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 11:14

Un jour elle cesse de se désoler.

 

enfin elle n'attend plus un sauveur;

 

Elle, assise à une terrasse de café,

 

elle regarde  tous ces êtres qui passent dans la rue,

 

si différents,

 

certains si attirants,

 

d'autres plus ternes

 

et d'autres inquiètants;

 

Et en chacun elle se reconnaît,

 

elle s'identifie

 

et elle s'émerveille...

 

Sa vie s'enrichit de celle des autres

 

et son petit bout de vie est utile aux autres aussi...

 

La voilà rétablie dans le grand flux de la VIE.

Repost 0
Published by gazou - dans identité
commenter cet article
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 18:19

Les griffes du passé l'enserrent de tous côtés

 

et la contraignent à n'être que ce qu'elle a toujours été.

 

 

Et elle se sent à l'étroit dans ce moi étouffé

 

 qui ne sait pas se renouveler.

 

Pourtant en elle il est d'autres

 

Comment les sauver de l'avortement qui les guette?

 

 

Tous ces morts nés qui pullulent en son être

 

lui donnent la nausée.

 

Leur détresse l'envahit et lui ôte le goût de la vie.

 

 

ll n'y a pas de sauveur nulle part.

 

 

 

J'ai écrit ce texte il y a déjà quelque temps et je le rapproche de ces mots de Etty Hillesum (Journal page 73)

 

"Cette peur de ne pas tout avoir dans la vie, c'est elle justement qui vous fait tout manquer. elle vous empêche d'atteindre l'essentiel."

 

Mais ici, il ne s'agit pas de tout avoir...Il s'agit simplement d'être ce que l'on est de la façon la plus authentique et la plus entière possible. Ce n'est pas vraiment la même chose.

Repost 0
Published by gazou - dans identité
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 08:49

 

 

janvier2008Morestel-peintures-de-G-rard-Z-044.jpg

 

 

 

Ah ! si j'étais différent , se disait-il souvent à lui-même !

Si j'étais quelqu'un d'autre, non pas un autre , mais tous les autres,

pour "coucher avec tous les sentiments",

éprouver toutes les émotions, jouir de toutes les sensations,

me mettre en branle pour toutes les actions, et ainsi que Pessoa

être "la main dans la main avec toutes les velléités du départ,

avoir toutes les opinions,

tout sentir de toutes les manières,

être sincère en se contredisant à chaque instant."

 

Mais, à force d'être tout le monde,

est-on encore une personne?

est-on encore quelqu'un?

Repost 0
Published by gazou - dans identité
commenter cet article
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 07:45

En écho à l'article de Kasimir "Qui suis-je ou que suis-je?" (lien à droite, article du 8 février)

voici quelques interrogations sur l'identité

 

"Vous voulez savoir qui je suis?

Voici, il y a bien longtemps ce qu'un sage répondit à cette question : "je suis tout ce que j'ai été;"

Peut-être voulait-il dire par là  qu'on n'est jamais uniquement ce que l'on croit être ou que les autres croient que l'on est à un moment donné. On est tout ce ce que l'on a été.

En ce qui me concerne, j'ai été élève, journalier, facteur, entrepreneur, portefaix dans un moulin, garde frontière, étudiant, amant, mari, nationaliste, anti-nationaliste, cosmopolite, anti-cosmopolite, déserteur, réfugié...Et bien d'autres choses encore. Alors que suis-je à présent,"

                       Robert  Hàsz (Le Jardin de  Diogène) chez Viviane Hamy

 

 

Interrogé sur son identité, le philosophe Démocrite donnait cette réponse

- Je ne suis rien, sinon moi-même, ce qui est très peu.

 

 

Se promenant dans la rue,Lev aperçoit soudain, attablé dans un café, un homme qui lui ressemble étrangement : même chapeau, mêmes vêtements, mêmes chaussures, à tel point qu'il a l'impression de voir son image dans un miroir. très intrigué, il s'assoit à côté de l'étranger et engage la conversation. Ils discutent à bâtons rompus pendant près d'une heure, puis Lev s'apprête à repartir. C'est alors que l'étranger lui demande :

- Excusez-moi, mais qui êtes-vous?

- Je ne sais pas qui je suis, répond Lev désorienté par l'extravagante ressemblance, mais je tenais à avoir une bonne conversation avec moi-même."      Ouaknin (Bible de l'humour juif)

 

" Je me suis mutiplié pour me sentir

Pour me sentir, j'ai eu besoin de tout ressentir;

J'ai débordé, j'ai fini par me répandre....

 

Tout sentir de toutes les manières,

Tout vivre de tous les côtés,

Etrela même chose, en même temps, de toutes les façons possibles.

 

Vivre, c'est être autre. Et sentir n'est pas possible si l'on sent aujourd'hui comme l'on a senti hier." 

                                                    Fernando Pessoa 

 

                                    

 

Repost 0
Published by gazou - dans identité
commenter cet article
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 12:08

Pour la première fois, j'entends parler de la jeune chanteuse "Christine and the Queens"

Elle a 23 ans et fait une entrée remarquée dans la chanson, elle compose ses premières chansons  sur ordinateur, s'invente 5 muses, 5 personnages fictifs : ses queens.

Seule devant son public avec son ordinateur pour instrument, elle occupe cependant tout l'espace. Et il lui suffit d'un geste pour exprimer sa grâce ou son humour.

A la ville, elle s'appelle Héloïse Letissier.

 

"Ce groupe, dit-elle, me permet de tourner en dérision le statut de l'artiste, et je trouve plus intéressant de se détacher de soi-même pour trouver des thèmes plus vastes. Mais c'est un équilibre difficile à maintenir alors que beaucoup de gens veulent à tout prix faire coller le personnage public à la vraie personne. Il y a une obsession de l'authenticité."

Cette réflexion sur l'authenticité, sur le personnage public et la vraie personne m'interroge vraiment.... 

 

"Christine and the queens invente sa propre voie, neuve et captivante par sa maîtrise, ses aspérités fécondes et sa fantaisie.Rejoignant son envie de tendre,dit-elle, "vers quelque chose de mélodiquement évident" Sabine Audrerie

                                                                                                 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by gazou - dans identité
commenter cet article
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 10:30

"Dis, qu'as-tu compris?

 

Je sens, je ressens

Je vis en communion

 

Avec tout visage

Et du nuage au brin d'herbe

 

Si je ne comprends pas

Je me donne

 

A tout ce que je perçois

Ou que je devine."

 

S6001743-1-copie-6.JPG

 

"En Vérité tu es à la recherche

de la source

 

Celle où tu serais toi-même

Et tout ce qui existe

 

Celle où chacun serait le tout

Et toi-même au centre,

 Ce centre qui est la source

 

Etre soi-même

Qui se fond dans les autres

Sans s'oublier.

 

Et couler, source,

 Sans s'oublier." 

 

Guillevic (Possibles futurs)

Repost 0
Published by gazou - dans identité
commenter cet article
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 09:18

 

Un philosophe chinois raconte cette histoire à donner le vertige...

"Dans son sommeil, un homme rêve qu'il est un papillon. Il voltige de fleur en fleur, il butine, il ouvre et ferme ses ailes. Il a la légèreté du papillon, sa grâce et sa fragilité.soudain il se réveille, et il s'aperçoit avec étonnement qu'il est un homme.

  Mais est-il un homme qui vient de rêver qu'il était un papillon?

  Ou bien est-ce un papillon qui rêve qu'il est un homme?"

                    

                     D'après Tchouang-Tseu, sage taoïste chinois

                     petite histoire trouvée dans les philofables (Albin Michel)"

 

 

 

2475529957_5ac728d25e.jpg

Repost 0
Published by gazou - dans identité
commenter cet article