Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 12:21

Il y a quelques jours, je participe à une réunion où je me sens très mal à l'aise

car elle est animée par une personne qui a des troubles mentaux et qui, sans en avoir conscience, devient agressive et pénible à supporter. Et effectivement, j'ai de la peine à la supporter et je me sens devenir agressive moi aussi...en fait, je réalise que l'épouvante me gagne...comme si la folie pouvait être contagieuse...

 

Aujourd'hui, comme par hasard, je lis un article où l'on parle d'une radio qui, depuis 22 ans en Argentine, est animée par des patients d'un hôpital psychiatrique...

Cette radio "La Colifata" est suivie par 7 millions d' auditeurs .  Et l'on est surpris par l'éloquence, la sensibilité et l'acuité de ces personnes, notre regard sur la maladie mentale s'en trouve changée . On assiste à une transformation d'énergie : le mal-être devenant conscience positive et l'isolement devenant partage...

"Les écouter est une leçon d'humanité...Les côtoyer m'a fait grandir, dit Carlos Larrondo, le réalisateur. tout le monde a sa part de folie et la radio peut rétablir le lien..."

 

Beaucoup, parmi ces patients, parviennent à quitter l'hôpital et ils sont moins nombreux que les autres à y retourner.

 

Des intiatives semblables ont eu lieu au Mexique, au Chili, en Italie, en Angleterre, en Pologne, en Suède, au Portugal, en Espagne...

En France, Radio Citron essaie depuis 2009 d'offrir un outil thérapeutique aux patients de  de trois instituts psychiatriques.

 

Cet article arrive à point pour alimenter ma réflexion...

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou - dans tranches de vie
commenter cet article

commentaires

Bonheur du Jour 18/05/2013 06:14


Parfois, quand on est confronté à quelqu'un en difficulté comme la personne dont vous parlez, cela nous renvoie à des peurs enfantines, et c'est normal de sentir comme une épouvante. Cela ne veut
pas dire qu'on juge mal les malades mentaux et qu'on s'en désolidarise. Je ne connais pas cette radio citron...


Bon week end.

gazou 19/05/2013 08:51



J'apprécie votre réflexion, la première réaction, pour moi, c'est peut-être l'épouvante..on croyait connaître cette personne et pouvoir lui faire confiance et on se rend compte qu'à certains
moments, elle n'a plus aucun sens des réalités et qu'ell divague et que le dialogue alors devient totalement impossible et on ne sait quelle est l'attitude juste qui l'aiderait à reprendre
contact avec les autres...mais ce n'est pas un jugement, on sait bien qu'on est tous fragiles


bon week-end !



jeanne 17/05/2013 16:45


la normalité


parfois je me demande


la maladie psy nous dérange ?


parfois on s'en approche...

Françoise 17/05/2013 10:16


Autre question qui me taraude : "y a-t-il vraiment le hasard ou simplement une réception plus claire à certains moments ?"


Si la maladie mentale est souvent une gestion difficile de ses émotions, alors nous sommes tous (ou presque) potentiellement des malades mentaux.


J'avoue que moi aussi, je ne sais où mettre la barrière et comment résoudre le problème car il y a des "fous" gentils et d'autres très dangereux. Protéger la société, oui, quand, comment ?
Difficiles questions et avec les débordements que l'on connait dans les deux sens.


Bonne journée, gazou.

Jean 17/05/2013 08:20


Oui, mais écouter à la radio et faire en face n'est tout de même pas la même chose, il me semble...


Bon week-end


Jean

Jackie 17/05/2013 06:20


Question délicate et qui me dépasse...


Bonne jourée Gazou