Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 08:03

AUTOUR-DE-MON-VILLAGE-Le-22-ao--t2007-007.jpg

 

 

 Ils sont trois

 au milieu du bois:

 secs et décharnés

 et pourtant bien enracinés.

 La mort ne les a pas terrassés.

 Squelettiques et nus,

 leur cime vers le ciel reste dressée.

 A côté d'eux, feuillus et charnus,

 leurs confrères demeurent silencieux

 et laissent chanter le vent

 en écoutant la plainte muette

 de ceux qui souffrent auprès d'eux

 et cependant demeurent vivants.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou - dans poésie
commenter cet article

commentaires

jeanne 30/07/2011 16:26



et parfois ils nous surprennent


morts pas vraiment


ils vivent en dedans


belle journee gazou


 



gazou 31/07/2011 13:52



 c'est tout à fait ça: ils vivent en dedans!



joelaindien 30/07/2011 07:18



Hello !


Aujourd’hui, on continue le voyage, aux frontières de l’Ukraine !


Merci de ton passage qui me fait bien plaisir !


 


Bonne journée



Maryse 29/07/2011 09:45



Kasimir! Tu as raison ils ne sont pas morts!


Demain je pars en Lozère  8 jours dans un gête entouré de pins, de sapins et bien d'autres arbres, en forme où pas en forme. je les aime tant.. Repos! silence§ caquétement de poules,
grillons et pleins de girolles (il parait!!!!) Bisous à tous.



gazou 30/07/2011 10:50



Bon séjour en Lozère..Profites en bien!



kasimir 28/07/2011 22:18



La chose s'est produite ici.


J'ai laissé vide le petit étang pendant 4 ou 5 ans.


Les peupliers qui étaient autour et avaient développé leurs racines vers l'étang sont morts.


J'ai remis l'étang en eau, mais cela n'a pas fait revivre les peupliers.


Ils dressent maintenant leurs immenses troncs blancs au dessus des autres arbres bien verts (saules marceaux surtout)


et je les trouve bien beaux.


Les grands oiseaux aussi les apprécient : il s'en servent comme perchoirs d'oservation.


Ils sont bien morts, mais c'est drôle, je ne les ressens pas comme tels.


Ils sont bien à leur place, totalement intégrés, et je n'ai pas du tout envie de les abattre.



Andrée 28/07/2011 21:46



C'est beau , vrai mais triste .On peut peut-être penser que ce sont les racines de ces arbres décharnés qui ont donné naissance à ceux d'à côté? Il y a plus d'espoir ? Je te souhaite une
belle soirée, bises Gazou