Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 13:05

Nous visitons aussi  des quartiers populaires où peu de touristes s'attardent.

 

 

2012sept--Barcelone-196.jpg

 

 

Nous voilà justement  sur une grande place entourée d'immeubles plus ou moins taggués.

Cette place est un lieu de rencontre pour les habitants du quartier; il y a aussi une aire de jeux pour les enfants.

Or voilà que des promoteurs eurent , un jour, l'idée sublime d'y construire un autre immeuble...

Les habitants protestèrent et décidèrent de faire un jardin collectif en ce lieu et ainsi obligèrent les promoteurs à abandonner leur sublime idée.

Voyant notre groupe approcher, une dame du quartier est venus nous ouvrir la porte et elle était très fière de montrer toutes les belles plantes qui paradent là au milieu de  la place.

Et elle a bien raison d'être fière.

 

2012sept--Barcelone-194.jpg

Repost 0
Published by gazou - dans voyage
commenter cet article
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 09:34

Bien sûr nous allons nous promener sur la Rambla : voie ombragée par des platanes touffus, voie toujours vivante et 2012sept--Barcelone-174.jpgvibrante et pleine de monde

 

Il y a un superbe marché à Barcelone, un grand marché couvert

"Le Mercat de la Boqueria"

 

Que de couleurs, de beauté, de vie, d'odeurs !

 

2012sept--Barcelone-168.jpg

 

 

 

2012sept--Barcelone-169.jpg

2012sept--Barcelone-173.jpg 

 

2012sept--Barcelone-171.jpg

 

 

 2012sept--Barcelone-170.jpg

 

Incroyable et pourtant vrai, je n'ai pas pris une seule photo de marchands de poissons et pourtant nous nous sommes longuement attardés auprès de leurs étalages...Ma copine de voyage a même acheté de la morue...

 

Avant de quitter ce lieu sympathique, nous nous offrons un verre de pur jus de fruit pour un euro ...un vrai délice!

Repost 0
Published by gazou - dans voyage
commenter cet article
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 08:50

Le palais se situe dans un tout autre lieu que le parc dont je vous parlais hier...Il est dans le quartier de la Rambla.

Voici l'entrée;

 

 

2012sept--Barcelone-312.jpg 

Il a été construit , entre 1885 et 1890, sur commande de Eusebi Güell qui fut le mécène et l'ami de Gaudi.

 

Cet hôtel particulier est classé patrimoine mondial par l'Unesco en 1984.

 

Il fut pendant quelques années la résidence principale de la famille Güel

 

Nous visitons les écuries ...remarquables par leurs colonnes fongiformes : elles abritaient les chevaux..et aussi la paille, le bois de chauffe et le charbon.

Nous visitons le salon de confiance, la salle à manger, les chambres, le salon central  où se trouvent la chapelle et la console de l'orgue, la tribune des musiciens, les combles et la terrasses  avec les cheminées

 

2012sept--Barcelone-304.jpg

 

 

Chacune de ses cheminées est une oeuvre d'art, chacune est unique.

 

 

2012sept--Barcelone-310.jpg

 

 

2012sept--Barcelone-309.jpg

 

 

2012sept--Barcelone-305-copie-1.jpg

 

J'admire ces belles cheminées mais ne peux m'empêcher de regarder à côté et de voir les immeubles vieillots qui s'y trouvent et qui auraient bien besoin d'une restauration eux aussi....mais évidemment, ils ne font pas partie du patrimoine de l'Unesco.

 

C'est beau mais j' n'aurais pas aimer habiter un tel lieu, c'est la terrasse avec ses cheminées que j'ai le plus aimé...

 

Une musique nous accompagne par intermittences, elle est interprétée par l'orgue du palais grâce à un système dénommé replay...Les touches jouent seules, sans la présence de l'organiste...C'est assez étonnant !

 

 

Repost 0
Published by gazou - dans voyage
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 08:54

L'image que je vous présentais hier  est la porte d'entrée du parc Güell avec, en haut, la double croix de Gaudi.

 

Je suis donc allée à Barcelone.

 

Ce parc, c'est ce que nous avons vu  et parcouru en partie, juste avant de quitter la ville.

Il y a de quoi être surpris, émerveillé, ravi...On peut ne pas aimer, on ne peut pas ne pas être étonné par tant d'originalité, de couleurs et de lignes courbes.

 

Ce parc fut construit pour devenir un quartier de maisons individuelles pour la classe moyenne de l'époque...en réalité, il est devenu un jardin public..Il n'y eut que deux maisons construites au lieu des soixante prévues, le coût de la construction ayant trop augmenté

 

 

Entrée du parc Güell

 

 

Deux maisons en forme de champignons encadrent l'entrée.

 

Et une fontaine en forme de dragon est au milieu des deux maisons et attire irrésistiblement tous ceux qui veulent se faire photographier....

 

Au milieu du parc une salamandre en mosaïque

 

Le trencadis - une technique de mosaîque utilisant des morceaux cassés et dépareillés de faïence et de verre de couleur est utilisé pour les bâtiments , les fontaines , le banc principal...

 

 

 

la-salamandre-du-parc-Guell.jpg

 

Fichier:Parc Guell 09.jpg

 

 

Nous n'avons pas eu le temps de visiter la maison musée de Gaudi...Dommage !

 

J'ai aimé la façon dont son oeuvre s'intègre à la nature..

Les colonnes des allées simulent des troncs d'arbres et parfois on se pose des questions pour distinguer ce qui est naturel de ce qui est construit.

 

. Le parc permet d'avoir un joli panorama sur la ville entière de Barcelone.

 

 

 

(Je n'ai pas pu prendre de photos moi-même, la batterie de mon appareil  sétant vidée)

  .

 

 

 

 

Repost 0
Published by gazou - dans voyage
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 09:42

Me voilà de retour !

J'ai été accueillie par un orage flamboyant peu après mon retour.

 

Triste de quitter un lieu que j'ai visité trop rapidement.

Contente cependant de retrouver mon chez moi.

Le retrouver peut être avec un regard nouveau.

 

Je vous laisse deviner la ville où je suis allée

et je vous en parlerai mieux demain j'espère

 

 

 

img084.jpg

 

Repost 0
Published by gazou - dans voyage
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 08:37

Nous achevons notre visite avec une exposition installée dans la tour de garde du château.

Joyce van Fenema, peintre et dessinatrice, a fait le portrait de presque tous les habitants du village.

 

2012sept--Autichamp-013.jpg

 

 

L'artiste nous dit : "L'idée est née à l'automne 2011...J'ai commencé avec les voisins, puis madame le maire...et pendant huit mois j'ai poursuivi mon boulot."

 

2012sept--Autichamp-014.jpg

 

 

"Si on me demande pourquoi je l'ai fait, c'est d'abord parce que j'aime la peinture, les visages. Après, comme tout le monde, j'ai un besoin social, le besoin de connaître les habitants d'alentour. J'ai volé un regard un regard sur les vies privées: des rêves, des soucis, des passions et des joies"

 

2012sept--Autichamp-015.jpg

 

 

"Puis ce projet est simplement une illusion d'immortalité, un attachement avec la vie humaine, avec le passé et le futur, avec les morts et ceux à naître."

 

2012sept--Autichamp-018.jpg

 

Ainsi l'art peut servir à relier les gens.

 

 

Je m'absente jusqu'à lundi...peut-être, si j'ai le temps, je programmerai un ou deux articles mais pendant  ces quelques jours je ne pourrai pas vous répondre ni vous lire...A bientôt.

Repost 0
Published by gazou - dans peinture
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 07:52

2012sept--Autichamp-001.jpg

 

A l'occasion des journées du Patrimoine, nous allons visiter le village d' Autichamp, l'un des villages perchés de la Drôme, l'un des rares dont le château ait été restauré, au moins partiellement...Il a perdu trois tours mais il a toujours belle allure.

 

2012sept--Autichamp-002.jpg

 

 

"L'architecture appartient à tout le monde "disent les propriétaires qui nous ouvrent les portes de la cour et des caves en ce jour du patrimoine.

 

2012sept--Autichamp-005.jpg

 

Le village est collé dans l'abri du château et on se promène dans les calades étroites et pentues

tout en admirant la belle vue sur le paysage et Roche Colombe.

 

 2012sept, Autichamp 004

 

Au bas du village, nous admirons les  deux fontaines.

 

2012sept--Autichamp-007.jpg

 

 

2012sept--Autichamp-008.jpg

 

Nous continuerons la visite demain

Repost 0
Published by gazou - dans voyage
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 13:43

2012-015-012orgues-de-Barbarie-a-Crest-001.jpg 

 

 

C'était le premier festival des orgues de Barbarie à Crest.

ILs sont disséminés dans toute la ville.

Dans une petite rue, quelques personnes déguisées en clown dansent au son de l'orgue.

 

2012-015-012orgues-de-Barbarie-a-Crest-002.jpg

Au bout de la rue, j'en découvre d'autres, ils ont fait un émule : un homme assis à la terrasse du bistro se lève et les rejoint...Puis ils se dirigent vers moi qui vient juste de prendre une photo;

 

 

2012-015-012orgues-de-Barbarie-a-Crest-003.jpg 

 

Le voici..il m'invite à danser...Je lui souris..Et voilà qu'une jeune fille arrive qui le connaît..Il la prend par l'épaule et cueille un zinnia dans le bac à fleurs du café et le lui offre...Il en cueille un deuxième et me l'apporte...Tout réjoui, il regarde à nouveau les danseurs et me dit : "La France n'est pas foutue"...Je l'approuve d'un sourire...

 

 

Je vais un peu plus loin et découvre des gens de mon village qui ont sorti  leur orgue...Je chante deux chansons avec eux...et puis je m'en vais. Photo : FESTIVAL D'ORGUES DE BARBARIE dans le cadre des Journées du Patrimoine dans toute la ville de CREST Samedi 15 de 14 à 18 H Dimanche 16 Septembre de 10 H à 12 H et de 14 H à 17 H

 

 

Une dernière halte au kiosque où voisinent deux orgues

 

2012-015-012orgues-de-Barbarie-a-Crest-005.jpg

 

 

2012-015-012orgues de Barbarie à Crest 006

                                                  

 

                                                                                             

                                                               

Repost 0
Published by gazou - dans Musiques
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 09:19

" Il faudrait être encore plus simple

si simple que l'on puisse entrer

 dans la simplicité du vent,

du soleil poussiéreux,

du linge qui pantèle sur la corde sans se plaindre.

 

Il n'y a pas de désespoir dans le monde

ni d'espoir.

Il n'y a que la simplicité du vent

du soleil

du linge

de la corde.

 

Il n'y a que la simplicité de l'eau,

ses vergetures d'accouchée.

Il n'y a que l'eau,

le caillou, la simple nécessité de brûler et de mourir;

 

Il faudrait pouvoir entrer sans frémir

dans les choses

comme les choses entrent dans les choses;

Pourquoi cette révulsion de notre coeur,

Pourquoi cet éternel énervement de nos nervures?

 

La pensée ne construit rien, le sentiment nous épuise.

Nous serrons les dents et saignons

sans accoucher.

Nous pianotons sur les choses

comme une pluie dont chaque goutte

aurait peur de se faire du mal.

Nous sommes les électrisés du monde.

Nous n'entrons pas."                    Jean Rousselot

 

  J'avais déjà publié un texte sur la simplicité

Voici le lien    http://gazou.over-blog.fr/article-la-simplicite-89671242.html

Repost 0
Published by gazou - dans poésie
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 17:35

"Pour humilier, il faut être deux. Celui qui humilie et celui qu'on veut humilier, mais surtout: celui qui veut bien se laisser humilier...

Ce matin, je m'enchantais du vaste horizon que l'on découvre aux lisières de la ville et je respirais l'air frais que l'on ne nous a pas encore rationné. Partout, des pancartes interdisaient aux juifs les petits chemins menant dans la nature. Mais au-dessus de ce bout de route qui nous reste ouvert, le ciel s'étale tout entier. On ne peut rien nous faire, vraiment rien. On peut nous rendre la vie assez dure, nous dépouiller de certains biens  matériels, nous enlever une certaine liberté de mouvement tout extérieure, mais c'est nous-mêmes qui nous dépouillons de nos meilleures forces par une attitude psychologique désastreuse. en nous sentant persécutés, dépouillés, opprimés. en éprouvant de la haine. en crânant pour cacher notre peur. On a bien le droit d'être triste et abattu, de temps en temps, par ce qu'on nous fait subir; c'est humain et compréhensible. Et pourtant la vraie spoliation, c'est nous-mêmes qui nous l'infligeons.

 Je trouve la vie belle et je me sens libre. En moi des cieux se déploient aussi vastes que le firmament. Je crois en Dieu et je crois en  l'homme, j'ose le dire sans fausse honte. La vie est difficile mais ce n'est pas grave...

Si la paix s'installe un jour, elle ne pourra être authentique que si chaque individu fait la paix en soi-même, extirpe tout sentiment de haine pour quelque race ou quelque peuple que ce soit, ou bien domine cette haine ou la change en autre chose, peut-être même à la longue en amour - ou est-ce trop demander? C'est pourtant la seule solution...

Je suis une femme heureuse et je chante les louanges de cette vie, oui vous avez bien lu, en l'an de grâce 1942, la énième année de guerre."                                                    Etty Hillesum (Une vie bouleversée, Points, page 132)

 

 

Je relis ce que   Etty a été capable de penser et d'écrire et de vivre  alors que c'est la guerre et que la chasse aux juifs bat son plein...

 

Auparavant,j'ai appris qu'une librairie francophone de Belgique, Filigranes, a décidé de ne pas commercialiser le pamphlet de Richard Millet qui fait l'apologie du tueur norvégien Anders Behring Breivik...Elle n'a pas voulu cautionner cet appel à la violence et à la haine...Et je suis heureuse qu'au moins un libraire ait réagi ainsi.

 

Je rappelle que Anders Breivik est ce norvégien qui a tué froidement des dizaines de ses concitoyens pour les punir de ne pas partager son point de vue sur la défense  de la race pure. Il était en état de légitime défense, a-t-il dit , il s'était senti agressé par leur présence...

 

Si chaque fois que quelqu'un ne pense pas comme nous, allons-nous lui tirer dessus?

Au nom de la liberté d'expression, peut-on tolérer que des êtres, envahis par la haine et la peur, déversent impunément leurs mots empoisonnés?

Et pourtant cette liberté d'expression, elle est essentielle, il faut la défendre.

Et continuer à croire en l'homme , comme le fait Etty, alors qu'elle vit au coeur même de l'horreur la plus absolue.

Repost 0