Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 07:22

  Elle lui téléphone pour lui souhaiter la bonne année.

  Il lui répond d'une voix éteinte et  le peu de mots qu'il profère suffit amplement à dévoiler son état intérieur.

elle le quitte mal à l'aise, elle n'a pas su trouver la formule magique ou plutôt l'écoute profonde qui l'aurait sorti de ce gouffre de désespérance où il s'enfonce.

  Deux jours après, il la rappelle. Ce matin là, il a vu le chirurgien qui l'a déjà opéré et qui doit l'opérer à nouveau...et qui a pris le temps de tout bien lui expliquer. Il a passé plus d'une heure avec lui. Et cette attention chaleureuse que l'homme de l'art lui a accordée l'a remis sur pied  au moins moralement...Maintenant, il est de nouveau prêt à se battre..il retrouvera la santé et toute sa mobilité...Si long et si douloureux soit le chemin pour y parvenir, il le fera..pour lui et aussi pour ne pas décevoir ceux qui le soignent... et qui l'entourent de tant d'amitié

  Et elle aussi, elle respire mieux depuis qu'il a retrouvé sa voix claire et le goût de vivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou - dans tranches de vie
commenter cet article

commentaires

Quichottine 24/01/2011 11:13



L'importance de la voix dans les échanges quand on est au loin... elle en dit plus que les mots échangés.



jeanne 12/01/2011 05:53



un ami vient d'apprendre aussi


la mauvaise nouvelle


celle qui fait qu'à un moment la vie bascule


être là


parfois sans les mots


être là simplement


amitiés



belgique-chine 12/01/2011 02:22



heureux si cela te permet de comprendre, car le chinois lui ne vous comprend pas.



clementine 11/01/2011 23:23



Un message de solidarité, de réconfort, d'espoir, très grand.


bonne soirée


clem



flipperine 11/01/2011 23:01



un peu de chaleur humaine, quelques bonnes explications, une délicate attention et tout peut repartir même si le chemin a parcourir est encore long


bises