Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 17:18

Elle était chez une amie quand on frappa à la porte.

 

Une dame entra, l'appela par son prénom....

Quelle aubaine, lui dit-elle, il y a si longtemps qu'on ne s'est vues...mais on se reconnaît, c'est l'essentiel....

 

Elle, justement, était un peu gênée car elle était incapable de mettre un nom sur ce visage...

Elle n'en laissa rien paraître, ne voulant pas détruire la joie de la nouvelle venue

 

Elle l'écouta parler....Au bout de quelques phrases, les souvenirs lui revinrent....

C'est à l'atelier théâtre qu'elles s'étaient rencontrées....il y a bien trente ans...

Dieu, est-ce possible?

Avait-elle, elle aussi changé à ce point?

Sans doute...

Et qu'importe

 

Elle l'avait bien reconnue cependant : sa voix était la même, ses gestes, sa façon de s'exprimer...

Finalement, seule l'apparence physique avait changé.

 

Elles devaient se rencontrer plus longuement

Leur relation serait certainement différente

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou
commenter cet article

commentaires

catherine2 27/11/2012 09:09


retrouvaille au petit d'olive .. ne pas perdre le filpas


un ami qui m'a appelée l'autre jour, 20 ans que nous n'avions échangé de vive voix , je l'ai retrouvé tout entier, et j'ai bien envie de le revoir


bisoudou gazou

gazou 28/11/2012 07:41



alors bonnes retrouvailles!


Et nous, quand nous verrons-nous?



Solange 27/11/2012 02:05


C'est quand on revoit des personnes qu'on a pas vu depuis longtemps, qu'on trouve qu'ils ont vieilli, qu'on se dit est-ce que je leur fait ce même effet?.

christian 26/11/2012 18:58


Bonsoir Gazou


 


Mes olives saines, non abimées, sont mises ans un bocal en verre d'un litre, presque jusqu'en haut.  J'ajoute 3 à 4 cuillères à soupe de gros sel et je ferme le bocal (muni d'un
caoutchouc).   Pas d'eau, pas d'aromates;  Le bocal est placé  dans l'obscurité, dans un endroit accessible tout de même.  Quand j'y pense, trois à cinq fois par semaine,
je retourne le bocal.


Au bout  de 5 à 6 semaines, les olives vont perdre leur eau, qui remplira le bas du bocal.  Je continue à retourner de temps à autre.  Quand les olives ne perdent plus d'eau, et
sont devenues bien brunes (au bout de deux à trois mois) elles vont être bonnes à manger.  Tu en goutes une, qui ne doit plus être amère, mais qui par contre est salée au possible.


Tu prends par exemple la moitié d'un bocal, et tu dessales ces olives dans de l'eau en changeant l'eau pendant au moins une semaine en changeant l'eau tous les jours.  Quand tu penses que la
teneur en sel est correcte, tu mets ces olives dans un petit bocal en verre, avec une feuille de laurier, un peu de fenouil une branche de thym et un filet d'huile d'olive.  Elles
s'imprègnent de ces parfums et sont délicieuses.


 


Les olives très salées qui restent dans le bocal (ou les bocaux) fermé(s) et à l'abri de la lumière  se conservent plusieurs années. Je fais chaque année 5 à 6 bocaux d'un litre, et en ce
moment , je mange des olives de décembre 2010.


C'est simple, mais il ne faut pas avoir peur de dessaler longtemps, et de ne sortir du bocal primaire que ce qui va être consommé dans le mois qui suit.


 


Bonne conserves


 


Christian

gazou 28/11/2012 07:37



Merci beaucoup, Christian, de m'avoir répondu aussi longuement...Dés que la pluie aura cessé, je finis de ramasser les olives et je suis tes conseils de préparation



ABC 26/11/2012 13:38


Ne jamais oublier que si les autres changent nous changeons aussi, c'est à travers les autres que nous découvrons notre âge !!!!

Jean 26/11/2012 10:40


Bonjour


Hier j'ai rencontré une famile que je n'avais pas vu depuis 1995!!! les deux enfants sont devenus grands !!!! quel coup de vieux j'ai pris à coté....


Amicalement


Jean