Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 08:06

f-vrier-2008-029.jpg

 

 

"Nous ne guérissons jamais seuls.

Nous portons avec nous ceux qui nous ont précédés et ceux qui nous succèderont.

Nous transmettons à notre insu bien des histoires du passé.

Peut-être devons-nous porter en nous tous nos morts tant qu'ils n'ont pas trouvé, dans la mort, le chemin de la Vie?

L'oublier, les oublier est sans doute l'un des plus grands sacrilèges de notre monde.

Nous ne savons plus accueillir ni la vie ni la mort"

                  

                                        Charlotte Joussaume (Le silence est ma joie)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ptitsa* 17/10/2011 21:44



J'ai aimé ce livre, je ne me souvenais pas de ce passage... Gazou, je ne sais pas trop où te poser cette question, je vais la laisser sous cet article. J'ai lu chez Kasimir que tu souhaitais
acheter "D'est en ouest", le conte que nous avons illustré ensemble. Il semble y avoir des problèmes avec certaines commandes chez l'éditeur. Peux-tu me dire si tu as bien reçu la tienne, si ce
n'est pas trop te demander ? Sinon, je le lui signalerai en  même temps que d'autres "bugs".


Je te souhaite une douce soirée, dans la musique du rire de Christian Bobin.



gazou 18/10/2011 13:24



Oui, je veux bien acheter ce conte


Il me semble que je n'ai pas pris le temps de faire la commande ou je n'y suis pas arrivée


dans la musique du rire de Bobin, la journée ne peut qu'être bonne



dourvac'h 06/10/2011 21:26



" Nous transmettons à notre insu bien des histoires du passé.


(...)


Nous ne savons plus accueillir ni la vie ni la mort. "


ET les leçons du passé sont si belles, et parfois si tragiques...Ce soir, je repense à Ramuz, disparu il y a 64 ans... qui a écrit dans son "Journal", quelques mois avant sa disparition, que
toute sa vie était un échec et une faute... alors qu'il n' y a pas eu artiste au monde plus exigeant que lui ! Comme "en consolation", nous devrions découvrir toute son Oeuvre, qui est
une merveille inaltérable, taillée comme le cristal...


Ta photographie est superbe, Gazou... Magie rose et bleu nuit du crépuscule fugitif...



gazou 07/10/2011 09:02



Je te crois, je vais relire du Ramuz



flipperine 05/10/2011 17:24



on ne peut oublier nos anciens ils sont ancrés en nos esprits



witney18 05/10/2011 13:29



interessant et à réfléchir



marlou 05/10/2011 06:45



Des mots magnifiques et mystérieux!


Merci et bonne journée Gazou