Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 11:32

Il était plein de bonne volonté.

Ce n'était pas une apparence, non, il était sincère et voulait faire de son mieux...

 

Et  cependant il était toujours à côté de la plaque car il n'écoutait rien de ce qu'on lui disait, de ce qu'elle lui disait....

 

Mais comment, me disais-je, peut-on agir aussi paradoxalement? comment peut-on, avec tant de bonne volonté, agir  cependant à l'envers de son désir?

L'intelligence et la finesse ne lui faisaient pas défaut?

Qui ou quoi l'empêchait d'agir avec plus de cohérence?

 

C'est cela, il était empêché.

Empêché, embrigadé, emprisonné dans une tour dont les murs étaient façonnés par des peurs énormes qui ne laissaient transparaître aucune clarté, des peurs si violentes qu'elles ne lui permettaient pas d'agir selon son désir et de donner le meilleur de lui-même.

 

Qui ou quoi l'aiderait à y voir clair, à être lucide et à abattre enfin les murs de sa prison intérieure?

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou - dans elle et lui
commenter cet article

commentaires

Françoise 03/09/2013 08:23


Je connais ça...


C'est tuant : celui qui a construit ses tours, ses défenses et qui ne veut pas laisser de brèches finit par lasser l'autre qui peut attendre, essayer d'ébranler les murailes, puis un jour l'autre
lâche prise, dit à celui qui se mure "reste seul !" et  je crois bien que l'enfermé ne comprend pas, qu'il ne comprendra jamais.


A marcher côte à côte sans jamais se croiser, on finit par se séparer, non ?

gazou 03/09/2013 09:39



Il y a toujours des brèches quelque part dans une muraille, il faut avoir assez de patience et d'amour pour la trouver, mais quelquefois on renonce, on se décourage, chacun fait comme il
peut...bonne journée Françoise



alain 04/08/2013 07:55


Je connais quelqu'un comme cela. Ce n'est pas facile à vivre pour l'entourage...


Bon dimanche

Philibert 26/07/2013 21:28


Les murs de notre prison intérieure sont bien épais; il est très difficile de les abattre!


Bon weekend. 

Pâques 25/07/2013 19:11


Savoir écouter, sans parler de soi...


C'est une qualité rare, pourquoi certains êtres n'arrivent jamais à se rejoindre totalement... ils s'aiment et pourtant ...


Je n'ai pas la réponse, j'en ai souffert aussi ...

tilk 23/07/2013 23:14


c'est de cette prison intérieure qu'on le plus de mal a s'évader...


besos


tilk