Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 12:51

Jeanne Benameur, c'est une auteur que j'aime bien, qui ne m'a jamais déçue.

 

Elle a été professeur dans des établissements dits difficiles jusqu'en 2001

Alors quand elle décide d'écrire une histoire qui se passe dans un collège de banlieue, elle sait de quoi elle parle....

 

C'est la fin de l'année, c'est le dernier conseil de classe et le sort des élèves va se décider et certains attendent...avec beaucoup d'anxiété.

Voilà ce que nous raconte ce roman.

Et ce faisant, elle nous fait le portrait d'élèves, de parents, et de professeurs :des portraits très divers, des portraits pleins d'humanité...Même ceux qui peuvent au premier abord paraître antipathiques, vus  par Jeanne Benameur, retrouvent  leur beauté secrète....

 

 

Quelques extraits :

 

" Elle se sent plate. Elle a le sentiment qu'on pourrait la glisser dans la fente de n'importe quelle boîte.

 

"Elle a peur...Comme si on allit lui dessiner une vie et qu'elle n'en aurait plus jamais d'autre."

 

" il redresse les épaules. Dans le corps d'abord, c'est dans le corps, il le sait, que les mots doivent respirer; Quand les épaules s'écartent, le monde est vaste. On peut faire face.

 

(quand on écrit)  on s'aventure. On part en explorateur comme les chercheurs d'or, on ose creuser dans la boue. Il ne faut pas hésiter à se salir les mains quand on veut écrire....Avec les mots, on devient.

En allant au plus profond de soi, on trouve tous les autres. Parce que nous sommes des semblables...

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Philibert 24/04/2013 21:39


Il y a quelques semaines, je ne connaissais pas cette auteure. En peu de temps, voilà que je la rencontre sur beaucoup de blogs. Ca doit vouloir dire que je dois la découvrir. J'avais pourtant
dit que je n'achèterais plus de livre pour le moment, ma PAL craque et gémit...


Promesse de lecteur ne vaut pas grand-chose. Dès vendredi, je pars à sa recherche. 


Bonne fin de soirée. 

Coline 24/04/2013 11:41


je ne retiendrai que cet extrait dans votre page : "Je ne peux que
répéter qu'il faut donner aux autres optimisme, volonté et amour.


Pas seulement donner, les faire vivre en eux;


Partager. Sans partage, sans solidarité,


On ne peut faire progresser l'humanité.


Il faut donc s'acharner " . 


Je m'entète à le croire ..


Et à le pratiquer .


un peu .. 


merci pour ce blog 

gazou 25/04/2013 08:32



Merci pour votre passage,Coline



durgalola 23/04/2013 22:05


samedi à la médiathèque, pas de livres .. ils étaient tous empreintés ... bien dommage car j'aime son écriture, son style et son humanité. 


J'ai migré avec overblog et n'ai plus accès à mon administration ... j'ai ouvert un nouveau blog http://grainesdevie.blog4ever.com/ et
je serai très contente de recevoir ta visite ... si tu le souhaites bien sûr. bises 

maryse 23/04/2013 11:20


Oui se salir les mains dans la boue pour mieux y faire sortir les pépites... De mots.

gazou 24/04/2013 08:18



selon le sujet abordé et la profondeur que l'on veut atteindre, ce n'est pas toujours facile d'écrire...Bonne journée Maryse



ecureuil bleu 22/04/2013 17:50


Bonsoir Gazou. Merci pour ta visite. C est vrai que les decisions des profs peuvent modifier l avenir de leurs eleves.

gazou 23/04/2013 09:34



Merci beaucoup pour ton passage