Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 08:37

Passager

pour un jour

pur une année

ou pour plusieurs

Peu importe.

 

Passager

pour toujours.

 

Toujours

sur le chemin.

 

Celui qui s'arrête

Celui qui s'immobilise

ne sent plus ses chaînes

et ne peut plus aimer.

 

Peu importe

si je n'avance

que d'un seul petit pas.

 

Quand même

demeurer sur le

chemin.

 

Peu importe

si je fais quelques pas en arrière

A nouveau j'avancerai,

Je ne suis pas immobile

Et je sens  toujours mes chaînes

Et je veux m'en libérer .

.

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou - dans philosophie
commenter cet article

commentaires

Lolieditca 13/02/2011 13:28



  " Vouloir con vaincre, signe d'erreur.


Besoin de croire,  signe de faiblesse.


Sois à tout le monde et à toute chose comme l'arbre est aux oiseaux, accueillant pour tous et ne cherchant à
retenir personne.


Que ta bonté, si tu es bon, soit la fleur de ta force, et non l'excuse de ta faiblesse. seul est vraiment bon celui qui pourrait s'il en avait envie, se
montrer méchant. Ce qu'il faut éviter, c'est la fascination de la haine. Car on ressemble toujours à ce qu'on hait le plus."


                                    
Pierre Gripari


Méfie toi en un cri ...


... de ressembler à ton pire ennemi !!!


 


Merci Gazou


Pascal



gazou 14/02/2011 10:11



j'avais déjà lu ce texte et je suis contente de le relire, tant il est juste..Bien à toi



Maria-D 10/11/2010 19:05



Etre debout est un bon point


 


Bonne soirée à vous et merci pour vos passages



tilk 09/11/2010 22:21



oui le mouvement c'est la vie


besos


tilk



R.C.D. 09/11/2010 20:42



magnifique poème qui me laisse sans voix...


bisous


Régine 



witney18 09/11/2010 11:28



toujours avancer quoiqu'il arrive, c'est la vie, même si ce n'est pas tjs facile...faut essayer quand même ! bon mardi