Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 08:25

On parle beaucoup des retraites en ce moment, de manifestations, de grèves, du manque d'essence...

Certains s'investissent, participent...

D'autres observent, essaient de comprendre...

D'autres ont d'autres chats à fouetter...Ils sont indifférents ou simplement submergés par le quotidien...

D'autres encore s'affolent, s'apprêtent à faire des stocks...On sait jamais...si on venait à manquer...

D'autres n'ont qu'un souci : sauvegarder leur tranquillité d'esprit et ils seraient prêts à tout pour que cessent ce climat de tension...

Et d'autres se posent la question : que pouvons-nous faire pour  qu'un monde de justice advienne, pour que chacun se sente solidaire des autres ?

A cette question, tous ne donnent pas la même réponse.

Mais peu importe peut-être.

Pourvu qu'ils soient lucides et sincères, pourvu qu'ils considèrent les autres comme aussi importants qu'eux-mêmes et qu'ils sachent regarder les uns et les autres avec bienveillance...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamalilou 24/10/2010 15:00



joli billet quasi exhaustif des prises de positions


me concernant, tu sais sans doute où me cataloguer (lol)


mais ce qui me contrarie vraiment c'est justement cette absence de bienveillance les uns envers les autres, pourquoi tant de rigidité,


- déterminer un nombre cotisation minimum est déjà très arbitraire si l'on ne regarde pas les carrières à la loupe, mais imposer un âge limite de perception de pension, même si les cotisations
sont à jour, c'est absurde


- imposer de travailler sans regard de la santé, de la pénibilité ni même, ô stupidité, de l'intérêt productif des entreprises, c'est absurde autant qu'injuste


- et enfin, à l'heure où l'on peine à se répartir le travail, imposer une plus grande durée de travail, quand on ne peut pas s'assurer que chacun y accède, c'est tout de même l'un des principaux
facteurs de trouble de l'ordre social...!!!


- sans compter la gesticulation politique et législative, là où d'autres pays ont planché 15ans, tous gouvernements successifs confondus, avec les syndicats et des référendums, pour arriver à des
mesures précises concernant la nécessaire réforme des retraites


- maintenant, réfléchissons plus large, pourquoi faire peser les retraites sur les salaires et sur les charges patronales, là où, on le sait, le chômage est dû à ce que le capital produit plus
d'argent que le travail humain, ... il est évident que faire peser une maigre taxe sur les fruits du capital mou qui travail suffirait amplement à couvrir les retraites avec une marge de 50ans
d'avance!!! pourquoi ne rétablit-on pas par ce biais cette injustice constitutionnelle du capitalisme?


et surtout pourquoi ne l'évoque-t-on pas plus souvent....?


 


merci pour cette plage de réflexion offerte


bisous dominicaux, qui se reposent aussi, parfois.... :o))



serge 24/10/2010 10:05



moins d 'individualisme et de corporatisme et plus de sens collectif je crois .. bonne fin de weekend bisous



dourvac'h 23/10/2010 22:02



" Pourvu qu'ils soient lucides et sincères, pourvu qu'ils considèrent les autres comme aussi importants qu'eux-mêmes et qu'ils sachent regarder les uns et les autres avec
bienveillance... "


Mardi à la manifestation, j'ai senti beaucoup de bonheur à être ensemble... et l'envie d'en découdre avec un pouvoir qui semble toujours incarner l'injustice et le mépris... la parole jamais
tenue... le baratin qui tourne à vide... et la bêtise humaine auto-satisfaite (voir les psychologies "narcissistes" de personnages tels que Sarkozy, Borloo, ...), tout un "petit" monde
d'arrogance et de frime si éloigné du quotidien difficile de tant de gens paumés...


Merci pour ton billet sensible, à la fois humaniste et empathique, Gazou !!! Belle soirée à toi...



kasimir 23/10/2010 18:49



protester de cette façon , en cessant de trrvailler, me parait debile, et un peu suicidaire.


Je pensais que le vote avait pour but de se choisir des représentants...


je croyais que c'était cela la démocratie.


ça n'est plus vrai ?


Alors je ne comprends pas.


Et je me demande ce qui va se passer si les pompiers aussi font grève, et les ambulanciers, les sages femmes, etc...


c'est un manque complet d'intelligence


un attitude de gribouille



Jean 23/10/2010 17:06



A mon humble avis les français marchent sur la tête...


mais c'est depuis longtemps , nous avons fait la révolution de 1789 dans le sang... ailleurs que sont devenus les royautés ? mais pas de sang versé...


Et on continue....