Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 08:36

C'est une enquête biographique  sur un homme pas ordinaire...

 

C'est un livre sur l'histoire de la Russie stalinienne et post stalinienne...

 

C'est un livre où Emmanuel Carrère nous parle aussi de lui car, en Limonov, il se voit comme dans un miroir...

 

C'est donc un livre qui nous parle aussi de nous

car sa vie raconte quelque chose sur notre vie à tous et nous oblige à nous poser des questions;

 

Quel est donc cet homme qui a vécu dans des milieux si divers , qui a eu des vies si différentes :

né en Ukraine en 1943, tour à tour voyou,clochard,valet de chambre d'un millardaire à Manhattan, écrivain branché à Paris, soldat dans la guerre des Balkans, prisonnier,, et maintenant, car il existe pour de bon,  chef d'un parti de jeunes desperados en Russie.

 

C'est un livre qui s'appuie sur les livres autobiographiques que Limonov a lui-même écrit  et sur un seul interview....

Carrère l'avait d'abord rencontré dans les années 80 alors qu'il était connu en tant qu'écrivain et gravitait autour  de Jean-Hedern Hallier et de sa revue "L'idiot international".

Il l'a retrouvé à Moscou au début des années 2000, toujours agitateur, mais cette fois au sein du parti national bolchevique : parti extrémiste mais cependant soutenu par des russes aspirant à la démocratie...

La trajectoire de Limonov lui semble si étonnante qu'il décide d'en faire un livre...

 

Qui est-il ce Limonov, finalement?

Un héros ou un salaud

Le livre se termine sans qu'une réponse nous soit donnée.

Carrère ne juge pas, il essaie de comprendre

comment, dans le même être, le bien et le mal peuvent être si intimément mêlés, comme en nous tous peut-être...

 

Limonov a une énergie  contagieuse, il est obsédé par la gloire mais pas par la réussite...

Il se conduit comme un fasciste mais il est toujours du côté des minoritaires

 

"Les maigres contre les gros,les pauvres contre les riches, les salauds assumés qui sont rares contre les vertueux qui sont légion, et si erratique que soit sa trajectoire, elle a une cohérence qui est de s'être toujours, absolument toujours placé de leur côté"

 

"Les trois livres où il a relaté ses séjours en prison, il parle beaucoup moins de lui-même que des autres.Lui, le narcisse, l'égotiste, on le voit s'oublier, oublier de prendre la pose et s'intéresser sincèrement aux affaires qui ont valu à ses compagnons d'être là où ils sont"

 

Au centre de la réflexion qui conduit ce livre très bien écrit,  avec clarté et sans aucune monotonie, il ya cette réflexion de Hervé Clerc

" L'homme qui se juge supérieur, inférieur ou égal à un autre, ne comprend pas la réalité"

 

 

C'est un livre que j'ai aimé, qui va cheminer en moi et continue à me poser des questions.

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou - dans Livres
commenter cet article

commentaires

flipperine 22/10/2011 17:28



un livre pas facile à lire je pense



Christian 20/10/2011 09:25



Bonjour Gazou,


 


Je vais voir s'il existe dans la bibliothèque de la Communauté d'Agglomération.   Je crois avoir entendu parler de ce chef de bande affilié à Poutine.    Mais sans être
certain du nom.


 


J'ai retourné la citation d'Hervé Clerc dans tous les sens. Comment vivre à côté de ses semblables sans faire de comparaison entre eux et noux ??  On est certes tous différents les uns des
autres, mais cela n'empêche pas de porter un jugement  sur tel ou tel domaine de compéternces. Je ne serai jamais aussi fort en physique d'Albert Einstein, ni aussi doué en peinture que
Botticelli.


 


Où est l'erreur ?


 


Bises du grillon



gazou 21/10/2011 09:10



Bonjour Christian


Je pense que je ferai prochainement un article là-dessus


Moi aussi, cette phrase m'intrigue, j'y reviendrai...Je crois qu'elle veut nous dire que, moins on juge et mieux on comprend l'autre, que ce sont nos différences qui font notre richesse et qu'un
handicapé a autant de valeur intrinsèque qu'un génie, qu'ils sont l'un comme l'autre nécessaires à l'humanité...



Andrée 19/10/2011 22:05



Bonne soirée, bisous Gazou



Quichottine 19/10/2011 11:24



Un grand merci de l'avoir partagé avec nous...


C'est un livre que je n'ai pas lu, mais que je lirai peut-être lorsque j'aurai un peu avancé dans ma pile de livres à lire...


 


Passe une belle journée, Gazou.



kasimir 19/10/2011 11:10



Limonov ?


Ce nom me fait penser à limonade.


Pas trop envie d'entrer dans son monde.


Le mien est bien assez complexe.


Et mes 3 petits chats m'attendent.