Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 08:50

C'est un livre qui vous prend aux tripes  qui vous empoigne..

Nous aussi, nous partons avec l'auteur à la recherche de ce père  inconnu

Nous partons avec lui qui mène son enquête quand ce père meurt , ce qui lui permet de découvrir ses dix frères et soeurs

et les deux femmes qui disent être la veuve de cet homme ainsi que quelques autres femmes illégitimes comme l'était sa mère.

 

Et ce père , savait-il lui-même de qui il était le fils?

 d'un prisonnier allemand  mort à la guerre, d'un officier anglais ou  de quelqu'un d'autre encore...

Savoir qu'il a eu un frère jumeau qui est mort le lendemain de sa naissance suffit-il à expliquer ce besoin de se dédoubler qui fut chez lui incessant .

 

Et peut-on imaginer la vie de cet enfant qui,  de trois à vingt ans, vit avec sa mère et son beau-père qui lui a donné son nom, vit sous le même toit sans jamais adresser un mot, sans jamais adresser un regard à cet homme, un homme très violent quand il avait bu.. et qui a fait de leur vie et de la sienne un enfer....

Il n'y a nulle colère, nulle hargne dans ce livre, malgré la dureté des faits, simplement il cherche à comprendre : qu'est-ce qui explique de tels comportements ?

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou - dans Livres
commenter cet article

commentaires

flipperine 18/06/2011 18:27



cela doit être un livre très passionnant et dur à la fois



canelle56 12/06/2011 08:05



Bonjour , un livre qu'il me plairait de lire


Bonne journée Gazou


bise



le pèlerin 11/06/2011 10:16



Il y a en l'homme bien des blessures secrètes, et nos comportements incompréhensibles et parfois violents en sont comme les traces visibles. Il nous faut donc, face à ces situations, essayer
d'admettre sans pouvoir comprendre. Olutôt difficile.



kasimir 11/06/2011 09:53



ma parole tu dévores les livres comme tu dévores les kilomètres !


toute vie , bien racontée, doit faire descendre dans ... non pas la même histoire, elle a chaque fois différente, mais dans l'étonnant de ce qui se passe dans nos relations, à commencer
avec les membres de notre "famille".


Ainsi ton histoire de première communion.


Que d'émotions violentes se cachent dans le silence, et ne seront jamais révélées.


C'est pourquoi on pense que beaucoup de vies sont banales : pour la simple et seule raison qu'on n'en connait rien.



Lily 11/06/2011 09:21



Un récit pour comprendre ses origines. Précieux, à mon avis. Ecrire permet d'élaborer du sens à son vécu, de prendre de la distance avec ce qui est souffrance et de vivre d'une autre manière.