Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 09:14

Elle se réveille...comme dans un tunnel;

Elle  a bien dormi pourtant

Et le ciel est même un peu moins gris que la veille.

 

Pourtant devant elle nul horizon

Une journée avec de mornes répétitions

Une journée sans rythme et sans rime

Une journée sans raison

Une journée sans passion, sans projet, sans vie.

 

Pas une lueur

Un nuage s'étire en longueur

dans le ciel gribouillé.

 

Peut-être une lueur luit-elle ailleurs.

 

C'est une journée en ruine

avant même d'être commencée.

 

Et pourtant il faut marcher, comme nous le chante Philippe Forcioli

et voici les paroles de sa chanson 

 

 

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=oeG2I5Q5NwE#t=0s

 

 La vie comme une longue marche 

Menant là où on ne sait où

Grimper les six millions de marches

Pour arriver au bord d'un trou

II faut marcher il faut marcher

En dépit de l'inéluctable

II faut marcher il faut marcher

Pour espérer trouver la vie aimable

 

Des ailes des ailes aux pieds

Quand le sable s'enfonce

Des ailes des ailes au coeur

Dans le jardin perdu touffu de ronces

Des ailes par pitié des ailes par pitié

 

La vie comme une longue errance

Comme un berger à son troupeau

cherchantpâture et transhumance

Avec des loups avec des crocs

II faut marcher il faut marcher

Par ci par là de l'herbe pousse

II faut marcher il faut marcher

Pour trouver le ruisseau dessous la mousse

 

Des ailes des ailes aux pieds

Quand la terre est trop aride

Des ailes des ailes au cœur

Quand le sourire se noie au fond des rides

Des ailes par pitié des ailes par pitié

 

Ma vie mon cœur mon bel amour

Mon tendre secret de merveilles

Mon espérance au petit jour

Ma longue nuit profonde veille

II faut marcher il faut marcher

Quelqu'un nous suit et nous devance

II faut marcher il faut marcher

Faire en un pas cent pas quelle drôle de danse

 

Ainsi chantait le petit homme

En son silence épouvanté

Des Golgotha menant à Rome

Jusqu'au plus humble des sentiers

II faut marcher il faut marcher

Répétait-il à sa sandale

Encore un pas tu vas sauter

Tu danseras c'est sûr dans les étoiles

 

Des ailes n'en ai plus besoin

Voici les temps où tout s'élève

Les ailes neigent au jardin

En grandes grâces et larges trêves

 

Des ailes par milliers des ailes par milliers

des ailes par milliers des ailes par milliers

 

Paroles & Musique: P. Forcioli

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou - dans Musiques
commenter cet article

commentaires

lenez o vent 04/05/2013 08:16


avancer, marcher à son rythme pour aller de l' avant


merci pour ce beau texte


bisous gazou

gazou 05/05/2013 18:34



moi aussi j'aime beaucoup cette chanson..Bonne soirée!



ABC 30/04/2013 09:45


Il faut marcher, c'est certain, même un peu poussée dans le dos, il faut marcher pour espérer atteindre le but que l'on s'est fixé....

Jean 30/04/2013 09:31


Oui, il faut, mais aujourd'hui je ne trouve plus le temps... c'est dommage, il faut continuer d'avancer de toutes manières nous n'avons pas le choix.


Amicalement


Jean

liedich 30/04/2013 00:05


Si n matin tu ne marches plus, Gazou, appelles moi, je t'offrirai le peu de vie qui est en moi. Douceur de la nuit;

gazou 01/05/2013 10:41



 c'est très gentil, Liedich


De la vie, de l'énergie,  je suis sûre qu'il t'en reste beaucoup plus que tu ne crois


bonne journée à vous deux



erato:0059: 29/04/2013 22:05


Un très joli texte , marcher c'est aller de l'avant, espérer, vivre ...... au bout la paix nous attend. Bonne soirée Gazou