Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 06:48

Elle fuit

Elle fuit pour sortir de l'ennui

Elle sombre dans l'oubli

Elle fuit dans le sommeil

comme d'autres dans l'alcool

comme d'autres dans le bruit

ou dans le mouvement.

Elle fuit cette vie terne et vide

où elle ne se reconnaît pas....

Elle se réveille

encore plus vide

et désabusée

et désemparée

devant ce jour nouveau

dont elle ne sait que faire.

 

Une partie d'elle fuit

Une autre observe

curieuse, presque amusée

presque détachée,

pas vraiment concernée.

Où donc peut mener cette fuite?

dans quel dédale?

Dans quel abîme?

 

Il faut parfois explorer les bas-fonds

pour pouvoir rejaillir.

Il faut donc cesser de fuir

et se vouloir éveillé...

C'est cette extrême fragilité qui est nôtre

qui nous fait pressentir l'éternité...

C'est en se sachant faillible et inachevé

que l'on peut frôler l'infini....

C'est en reconnaissant ses failles

que l'on peut se redresser

et s'affirmer...

C'est en laissant la nuit s'ouvrir en nous

comme un fruit

que l'on peut cueillir la naissance du jour.

et se laisser guider par sa lumière.

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou - dans philosophie
commenter cet article

commentaires

lenez o vent 02/03/2011 21:29



très beau texte, lafuite, le silence.......... merci


bisousgazou



bonjour ga 02/03/2011 00:06



quel beau texte,


si profond... il faut drolement se connaître soi-même, pour écrire celà...


bises



kasimir 01/03/2011 11:13



Puissante et essentielle réflexion.


Tant que nous sommes dans la vie "active", nous avons des choses à faire qui justifient notre existence.


Mais nous, les "retraités, on fait quoi ?


On se prépare à la suite !


On essaie de comprendre ce qu'est l'éternité.


On ne peut certes y entrer que par une toute petite porte, en acceptant de n'être rien.


Pour rejoindre le tout, dans la joie et la confiance, même si on ne sait absolument pas ce que ça veut dire.


Alors nos visages peuvent s'écairer d'un sourire non feint


d'un sourire de bonheur.


Et c'est la meilleure des choses que l'on puisse donner aux autres :


ce sourire là.



gazou 02/03/2011 07:19



J'aime bien ta réflexion, merci Kasimir !



jackygodin 28/02/2011 21:39



Bonsoir


J'ai acquis la conviction que pour se  comprendre,


il ne faut pas utiliser l'intellect, mais l'émotion.


retrouver les émotions de l'enfance les revivre;


¨Pleurer les événements incompris puis en rire.


Et ce n'est pas trés facile à faire.


a+


Jacky



Quichottine 27/02/2011 23:22



Je te lisais et je pensais à ce conseil que l'on m'avait donné autrefois... Si tu coules, va jusqu'au fond, et, là, donne un grand coup de pied au sol et tu remonteras bien mieux que si tu te
débats...


 


Je me disais que je ne sais toujours pas nager mais que j'ai ces mots-là en tête souvent.


 


Tu as raison, Gazou, de la nuit renaît la lumière.


Douce nuit à toi.