Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 12:57

Elle me parle d'une amie  qui a un cancer et plein de métastases dans tout le corps.

 

Elle s'étonne qu'elle n'éprouve pas le besoin de parler de  sa disparition prochaine , au moins avec ses plus proches amis. Il lui semble qu'elle, elle aurait envie de parler , en toute vérité, avec ceux qui ont su créer des liens avec elle...Et j'éprouve , moi aussi, la même sensation;

 

Puis elle me dit : "A un moment, elle m'a déclaré qu'elle espérait être encore là pour Noël".

 

Mais lui dis-je, si elle t'a dit  cela, c'est bien qu'elle est consciente de son état et qu'elle sait qu'il lui reste peu de temps..

 

C'est vrai, me répond-elle, mais je n'en ai pas pris conscience et nous avons parlé d'autre chose.

 

 

Alors je lui raconte que j'ai vécu un peu la même expérience il y a quelques mois...

Je me promenais avec une voisine qui avait été opérée d'un cancer quelque temps auparavant.

Elle marchait plus allègrement que moi.

Et voilà que je l'entends dire :"Mes enfants ont perdu leur père   au début de l'année, si dans la même année, ils perdent leur mère, c'est vraiment beaucoup...."

Je l'ai trouvée bien pessimiste et je n'ai pas su que lui répondre tant il était évident pour moi qu'elle était en voie de guérison...

Mais elle, elle ressentait bien qu'en dépit des apparences, elle n'en avait pas fini avec la maladie...et elle aurait sans doute aimé en parler...Et je n'ai pas su l'entendre et l'écouter...Et nous avons parlé d'autre chose....

 

Qu'il est difficile d'être vraiment à l'écoute de l'autre, d'être en empathie...

 

Et pourtant, si l'on n'est pas vraiment en recherche de cette écoute, à quoi bon vivre?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou - dans rencontres
commenter cet article

commentaires

maryse 28/11/2012 15:54


Quelles merveilleuses photos.  D'une beauté!

gazou 29/11/2012 18:55



Tu peux remettre des commentaires!  tant mieux!



Bonheur du Jour 26/11/2012 18:56


Ce texte est touchant. C'est vrai, c'est difficile d'être vraiment à l'écoute de ceux qui nous parlent. On est trop souvent trop centré sur nous-mêmes.

Christian 26/11/2012 07:20


Bonjour Gazou,


 


Il faut du temps pour savoir parler aux autres lorsqu'ils sont malades.


Ce n'est pas simple de trouver le bon registre, quand l'autre a besoin d'entendre des paroles d'espoir, tout en sachant au fond de lui même que son temps sur terre sera court.   On dit
que l'espoir fait vivre, et c'est vrai.  Celui qui est souffrant a besoin d'écoute, mais en même temps n'aime guère qu'on s'apitoye sur son sort.  Il convient de le traiter en égal, en
compagnon de route. 


Je viens d'en faire l'expérience personnelle, et à travers elle, j'ai encore appris !


 


Bises


 


Christian

marie-madeleine 25/11/2012 23:45


Quand le père de mes enfants me parle de sa maladie, de son espoir d'être encore là pour Noël, je n'esquive pas et cherche avec lui toutes les bonnes choses qu'il peut vivre, et les effets de la
chimio sur son corps. L'espoir lui revient et il parle de l'été prochain même si son état lui laisse peu d'espoir

Françoise 25/11/2012 21:06


Ce n'était sans doute pas le bon moment, le bon lieu... Il ne faut pas t'en vouloir, Gazou.