Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 07:22

Elle vivait cloîtrée dans sa petite maison depuis des années.

Son seul contact avec l'extérieur était la télévision.

Son seul plaisir aussi.

Non, manger  était un plaisir aussi.

 

Elle avait un mari cependant

mais ce qui les maintenait unis,

c'était la haine

et peut-être l'attachement à cette maison.

 

Elle allait de son fauteuil à son lit

et du lit à son fauteuil.

Elle laissait à son mari

le soin d'aller jusqu'à la boîte aux lettres

au bout du petit jardin.

C'était trop loin pour elle;

Il est vrai qu'elle n'attendait rien:aucune lettre, aucun journal.

 

Lorsqu'ils s'étaient rencontrés,

elle avait déjà eu la polyomélite

et c'est lui qui lui avait réappris à marcher.

Elle a travaillé pendant plusieurs années,

puis ses difficultés motrices ont peu à peu réapparu,

et elle a cessé de travailler.

Et elle s'est enfermée dans sa rancoeur, dans sa maison;

Au début, quelques collègues venaient la voir,

puis les visites se sont faites de plus en plus rares

et elle s'est enfermée dans sa bulle.

 

 

 

Je parle d'elle au passé

comme pour mettre une distance entre elle et moi,

elle que je ne connais pas.

C'est une de ses anciennes collègues qui m'en a parlé

et depuis je ne cesse de songer à elle

et de me demander comment elle fait

pour survivre dans cette solitude,

dans cette absence de liens,

cette absence d'amour; 

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou - dans tranches de vie
commenter cet article

commentaires

Françoise 16/09/2012 21:54


Déçue par la vie, déçue par les gens, elle s'est peut-être inventé un autre monde dans sa bulle, et elle s'y réfugie comme font les enfants tristes qui s'imaginent une autre vie...

jeanne 15/09/2012 05:19


parfois la solitude se remplit de souvenirs ?


je ne sais pas non plus

cathycat 14/09/2012 22:04


Effectivement, on peut se demander comment elle survit sans amour, sans générosité... N'avoir envie de rien donner... Pauvre femme... Bisous

flipperine 14/09/2012 18:02


cela doit être dur mais c'est son choix

ABC 14/09/2012 16:34


Ta pensée la rend moins seule... j'aime à l'espérer.