Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 07:02

Le dossier de la revue "Philosophie magazine" de octobre 2012 est intitulé ainsi:  Comment être un peu plus libre

et je découvre, entre autres,  le témoignage d'un couple qui provoque mon admiration.

 

Ils avaient tous les deux une bonne situation,ils travaillaient dans un cabinet d'expertise  comptable à Genève mais, un jour, ils décident de réaliser leur rêve...Ils louent leur maison et partent en vélo pour une tournée en Europe. Ils étaient partis pour 4 ans mais cela fait 8 ans que ça dure...Ils ont traversé 23 pays, parcouru 61 000 kilomètres en évitant au maximum l'a vion ou le bateau car bien sûr, ils ne se sont pas limités à l'Europe...Ils ont parfois affronté des froids terribles (-25 en Sibérie), ils se sont retrouvés sans argent  pendant 3 semaines en Corée....

 

"Mais il y a certains matins où l'on part sur le vélo et où l'on éprouve un sentiment d'indicible liberté, une euphorie immense. Ce nomadisme nous a ouverts à nous même , disent Eric et Christine, nous avons l'impression de pouvoir vivre partout, de nous débrouiller en toutes circonstances, sans crainte des autres, sans peur du lendemain, sans à priori"

 

Il est d'autres façons de devenir plus libres.

Il n'est pas obligatoire d'avoir l'esprit nomade.

Nous pouvons voyager en nous même, à la recherche de ce que nous sommes.

Déjà prendre conscience de toutes les décisions que nous croyons prendre libremnt alors qu'elles nous sont dictées par notre environnement, c'est faire un pas vers la liberté... et nous n'aurons jamais fini de la conquérir, nous ne pouvons que l'approcher chaque jour un peu plus...

Pourquoi, diront certains?

Peut-être simplement pour être un peu plus nous-même et vivre davantage dans la joie, goûter la vie plus intensément...

 

Qu'en pensez-vous?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fred Milongeroz 31/12/2012 02:50


On ne peut pas "penser" ce genre d'expérience... courageuse?


Personnellement, je ne peux même pas concevoir ce "courage" de partir ainsi. Rien que le camping me fait peur!


 


Suis plus un voyageur de l'intérieur.


Mais je ne pense pas que cela soit vraiment une expérience... Mieux vaut vivre avec tout son corps que juste dans sa tête!


 


Cette année j'ai commencé à m'aventurer "physiquement". C'est déjà une première étape. parfois le coeur m'en dit, j'aimerai faire le tour de France des milongas (bal de tango argentin) et
rencontrer l'Autre!


Je pense que dans le passé, mes boulots de routiers, de manutentionnaire m'ont déjà bien "malmené"... Aussi ai-je en ce moment ce besoin de m'enfermer dans un cocon....?


 


Je félicite Gazou ta régularité d'écriture sur ton blog. Chapeau!


 

le nez o vent 12/12/2012 16:46


 


 


 


 


chacun peut  chercher ses libertés selon son soi


bisous

Françoise 09/12/2012 20:31


La liberté est avant tout en nous ! c'est ce que tu dis si bien, d'ailleurs :-)

marie-madeleine 09/12/2012 10:07


Je suis biend'accord avec toi lorsque tu écris:


"Il est d'autres façons de devenir plus libres.


Il n'est pas obligatoire d'avoir l'esprit nomade.


Nous pouvons voyager en nous même, à la recherche de ce que nous sommes."


 

Bonheur du Jour 09/12/2012 08:30


Nous pouvons décider d'être libre en refusant les pressions de la société.


Merci d'attirer mon attention sur ce numéro de Philosophie Magazine. Je vais le lire. J'ai la chance d'avoir pu choisir d'être libre, malgré les contraintes qui existent et que je ne peux
rejeter.


Bon dimanche.