Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 10:21

Si t'embarrassent les blancs
qui ponctuent ma conversation,
j'en suis attristée
mais n'est-ce pas toi qui les a provoqués
ces blancs qui te troublent,
en restant si longtemps silencieux
face à celle qui,sans pudeur,
se dévoile
à toi
et attend
le coeur à coeur lumineux
qui lui donnera le goût
de poursuivre sa route
sur cette terre glacée.


1-juillet-2007-039.jpg                                                       

  Un coeur à coeur  lumineux
                                                        

 promesse d'un monde bleu
                                                        

 d'un monde à venir
                                                        

 où la rencontre avec l'autre
                                                         

sera transparence
                                                        

et confiance totale.

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou - dans rencontres
commenter cet article

commentaires

Françoise 15/07/2012 19:27


Je pense qu'il faudrait savoir accepter les silences, les blancs, mais ce n'est pas toujours évident...

Jackie 13/07/2012 18:41


Les silnces en disent parfois plus long que les discours...


Merci pour ce poème

Quichottine 13/07/2012 15:58


Dieu fasse que ces blancs soient moins nombreux dans les jours à venir.


Merci pour ces mots superbes !


Douce soirée, Gazou.

solyzaan@orange.fr 13/07/2012 12:53


"Sans pudeur" , on y ressent un léger soupçon de négatif...la pudeur est une qualité comme un défaut. Lorsque les jours se comptent, on s'aperçoit que cette dernière nous empêche de vivre plus
librement. Cette même pudeur née de l'éducation empêchant de crier "je t'aime" à tous vents...

solyzaan@orange.fr 13/07/2012 12:39


les "blancs" ne sont jamais embarassant avec les personnes que l'on aime et qui nous aime. La capacité à ne pas se troubler des "blancs" témoignent d'une confiance et d'une compréhesion
mutuelle...


enfin ce n'est qu'un avis pour texte qui se relit plusieurs fois et dont on apprécie toujousr autant la délicatesse


je t'embrasse bien fort ma gazou

gazou 14/07/2012 08:50



c'est vrai, s'il y a une bonne entente, les blancs ne sont pas embarrassants...mais avec certaines personnes, ils sont très embarrassants et porteurs de malaise...bonne journée ma So!