Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de gazou
  • Le blog de gazou
  • : journal intime,poésie,spectacles peinture
  • Contact

Recherche

Archives

22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 07:54

Il est des gens silencieux
et leur silence les auréole de mystère
mais dès la première approche
ils étonnent par leurt ransparence
ils inquiètent même
Vivre sans masque,est-ce donc possible?

Il est des gens bavards,
on les croit sans mystère
mais leurs mots cachent un secret
dont l'aveu serait mortel
Ils prennent le masque de l'authenticité
pour mieux cacher leur imposture.
On les  croit reposants.
Ils sont retors et charmeurs
et tout au fond d'eux-mêmes
ils tremblent.
Jusques à quand les autres seront-ils dupes?

 

Il est desgens qui restent flou
et prennent parfois le masque de la méfiance
pour occulter leur candeur naturelle
et de naïfs qu'ils sont
paraissent pleins de duplicité
dans le regard d'autrui.

Il est des sirènes qui enjolent
et le soir pleurent et quémandent
pour échanger leur queue de poisson
contre un modeste foyer à chérir;
On les croit triomphantes,
étincelantes et orgueileuses,
elles rêvent d'une vie ordinaire.

Il est des êtres observateurs et sensés 
Qui embrassent le monde entier
dans leurs réflexion critique.
Ils paraissent stables et mesurés
mais une étoile en papier d'argent
poussée par le vent 
les entraîne et détruit leur équilibre.
Le mât semblait solide et droit
mais il était rongé à l'intérieur.

Pauvres de nous,mal aîmés,mal compris,nous le sommes.
restons modestes et fiers,
le coeur et les yeux grand ouverts.

Partager cet article

Repost 0
Published by gazou - dans portraits
commenter cet article

commentaires

andrée 10/10/2010 22:29



c'est un texte qui me plait


au fond, nous portons tous un masque, même s'il semble invisible, au fond, au creux,


il y a cette abime de l'inconnu, de cet après


bonne soirée



Jackie 06/10/2010 19:17



Quelle belle analyse sensible Gazou...



ag86 01/10/2010 11:12



Chacun est la petite note de couleur d'un immense tableau vivant.


Merci Gazou. Amitiés. Alain



Quichottine 25/09/2010 18:43



Curieusement, j'ai toujours pensé que l'on pouvait vivre sans masque, mais qu'il fallait se garder un jardin secret.


 


L'un n'empêche pas l'autre. Tu peux être sincère sur ce que tu dévoiles, mais désirer ne pas tout dévoiler.


 


Je ne connais personne qui n'ait pas envie d'être aimé.


Mais ni l'amour ni l'amitié ne se quémandent ou s'achètent. La vie propose des rencontres, des opportunités qu'on ne sait pas toujours saisir.



gazou 27/09/2010 14:06



Je crois que je pense comme toi :tenter de vivre sans masque (cela demande beaucoup de vigilance car parfois on se colle un masque et on ne s'en rend pas compte) et cependant garder un jardin
secret, cela me semble tout aussi indispensable...bon après midi, Quichottine!



sophie 23/09/2010 12:52



Je crois que nous avons tous, malgré nos différences ce besoin d'être aimés, appréciés afin d'être un tout petit peu heureux...


Amitiés.


Sophie